A la Une en novembre/décembre

Désormais, chaque mois nous aborderons une thématique spécifique sur laquelle vous, élus et techniciens, êtes confrontés. Sur cette page, vous trouverez donc des articles, des outils, des retours d’expériences en lien avec ce thème.

Matériaux de déconstruction :
recyclage, traitement, enjeux

Recyclage, réemploi, décharges illégales, rôles et devoirs des différents acteurs du territoire, chiffres-clés, actions mises en route, retrouvez à la Une de novembre-décembre, toute l’actualité des matériaux de déconstruction sous toutes leurs formes.

AU SOMMAIRE :

Définitions, volumes, traitements, chiffres clés, actions, de nombreuses explications seront données sur notre compte LinkedIn
UNICEM Auvergne Rhône-Alpes – Espace d’échanges.
N’hésitez pas à échanger avec nous !


Performances de la filière des matériaux inertes :
AURA de plus en plus performante 

 

Une filière toujours aussi performante 

 

Sur 27,9 millions de tonnes de matériaux inertes produits en 2018, 24,5 millions sont recyclées ou valorisées. Le taux de performance de la filière des déchets inertes du BTP dans notre région reste de 88% malgré une augmentation du volume de plus de 3,5 millions de tonnes. Un ratio stable ces dernières années, toujours supérieur au national et qui place Auvergne-Rhône-Alpes dans le peloton de tête des territoires les plus performants. 

 

Le taux de recyclage en nette amélioration

 

Le taux de recyclage, deuxième indicateur de référence, affiche 68%, soit une hausse de 6 points par rapport à 2016 (62%).
Ce résultat est le fruit d’une amélioration du tri des matériaux internes. En effet, avec 6,1 millions de tonnes de déchets inertes recyclés sur un potentiel de 8,9 millions de tonnes de déchets inertes produits, le taux de recyclage, Auvergne Rhône-Alpes continue sa courbe ascendante.

 

Un taux de couverture qui s’améliore

 

Enfin, les besoins en matériaux pour le secteur du BTP  sont couverts par les ressources secondaires à hauteur de 26% contre 24% en 2016, avec un taux de recyclage de 68 %. Sont considérés ressources secondaires, les granulats artificiels, les matériaux réemployés directement sur le chantier et sur d’autres chantiers et les matériaux recyclés. Ces ressources représentent près de 15 millions de tonnes en 2018. Elles complètent parfaitement l’offre couverte par les matériaux dits primaires, issus des carrières. A noter qu’à l’échelle régionale, on compte actuellement 180 sites de recyclage et valorisation offrant une vraie réponse de proximité .

REPERES